La Chaîne de l’Espoir Luxembourg accueille les enfants souffrant de pathologies sévères qui n’ont pu être opérés lors de ses missions faute d’infrastructures adéquates ainsi que les enfants qui lui sont recommandés sur base d’un dossier médical. Opérés et soignés au Centre Hospitalier de Luxembourg, au Centre Hospitalier du Nord ou aux  cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles, ils séjournent ensuite plusieurs semaines voire plusieurs mois au sein de familles d’accueil luxembourgeoises. Découvrez ici le  portrait de quelques-uns de nos petits patients …

Gallo

Au cours d’une  de ses missions ORL à Dakar, le Dr Luc Schroeder avait reçu en consultation Gallo, alors âgé de 5 ans. Son visage était déformé par une morsure de cheval subie à l’âge d’un an et nécessitait une importante prise en charge à Luxembourg. 

Deux  opérations réparties en deux séjours espacés de douze mois ont été nécessaires pour rendre son sourire au petit garçon. Outre l’aspect  esthétique, les interventions ont permis à l’enfant de retrouver l’ouverture buccale nécessaire pour s’alimenter correctement et assurer son hygiène dentaire.

Gallo a depuis lors retrouvé sa famille et est  scolarisé à l’école publique. Le petit garçon est régulièrement suivi par le médecin ORL de l’Hôpital Albert Royer, partenaire de CDEL à Dakar.

Lionnel

Lionnel, 3 ans, originaire du Burundi, a bénéficié d’une opération cardiaque par cathétérisme aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles. L’enfant a ensuite été transféré à Luxembourg où il a pu bénéficier d’un suivi médical assuré pendant près de deux mois  par le docteur Kerstin Wagner. De retour dans son pays  et entouré de  l’affection de sa famille, Lionnel  est aujourd’hui un garçonnet qui a pleinement recouvré ses capacités et sa vitalité.

Ange

Ange, 3 ans, originaire du Rwanda souffrait d’une importante malformation cardiaque qui a été opérée aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles.  De retour à Luxembourg où elle a séjourné pendant plusieurs mois, elle a été suivie avec succès par la cardio-pédiatre de la Chaîne de l’Espoir Luxembourg, le Dr Kerstin Wagner. La petite fille  a désormais retrouvé le Rwanda d’où sa famille nous a informé qu’Ange menait désormais une vie épanouie  et avait rejoint  une classe de maternelle. Notre ONG reçoit régulièrement des photos qui témoignent de la bonne santé de l’enfant et nous rappellent que l’opération dont elle  a pu bénéficier lui a sauvé la vie. 

Souffrant d’une pseudo-arthrose congénitale, Anselme, 9 ans, est revenu au Luxembourg 6 mois après une première prise en charge qui avait permis d’allonger sa jambe gauche de près de 12 cm. Une seconde greffe d’os s’est avérée cependant nécessaire, suivie de soins de kinésithérapie quotidiens pendant près de 4 mois. Récupérant  remarquablement, Anselme a pu faire ôter son fixateur externe au terme d’un mois seulement et est retourné au Bénin avec une attelle mais sans ses béquilles.  Aujourd’hui, ses deux jambes lui offrent une excellente stabilité et Anselme peut profiter de la vie comme tous les enfants de son âge.

Anselme

 

 

Kesiya

 

Kesiya, 2 ans, figurait parmi les derniers enfants sur la liste des patients pouvant être opérés durant une mission de chirurgie cardiaque de CDEB à Kigali. Par manque de temps, les médecins n’ont pu l’opérer mais sa malformation étant préoccupante et nécessitant une intervention urgente, la Chaîne de l’Espoir Luxembourg a organisé son opération au Cliniques universitaires Saint-Luc  dans les meilleurs délais. Après un séjour de plusieurs semaines en famille d’accueil au Grand-Duché, la petite Kesiya a pu retrouver les siens en pleine santé.

Emanuella

 

Originaire de la République Démocratique du Congo, Emmanuella, 6 ans, a pu être opérée avec succès d'une infection ORL et équipée d’un appareil auditif afin de compenser les déficiences dont elle souffrait. Depuis son retour au pays, la fillette a repris le chemin de l’école où elle a fait des progrès notables grâce à ses nouvelles capacités auditives. Sa vie sociale s’est elle aussi améliorée puisque sa malentendance - source d’isolement -  n’est désormais plus qu’un mauvais souvenir.

Hermann

 

Hermann, 4 ans, originaire de Madagascar, a été opéré d’une déficience cardiaque aux Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles. A Luxembourg où il était en convalescence pendant plusieurs semaines, Hermann a été suivi par le Dr Kerstin Wagner, cardiologue pédiatrique à la Kannerklinik. Aujourd’hui le petit garçon peut pleinement profiter de la vie et déborde d’énergie. Ses parents, reconnaissants envers la Chaîne de l’Espoir Luxembourg, envoient régulièrement des produits artisanaux de leur pays qui sont ensuite vendus au profit de notre association.

 

Si vous êtes intéressé d'accueillir un enfant malade à Luxembourg et de l'accompagner durant son séjour à l'hôpital,

contactez-nous par mail à l'adresse chainedelespoir.lu@gmail.com.

© 2020 Chaîne de l'Espoir Luxembourg